Allégations cosmétiques "sans" désormais interdites

Allégations cosmétiques "sans" désormais interdites

lundi 5 août 2019
Depuis le 1er Juillet 2019, la version 8 des recommandations ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité) « Produits cosmétiques » est entrée en vigueur en France. Cette mise à jour fait suite à la publication du « Technical Document on Cosmetic Claims » en juillet 2017, avec l’ajout des annexes III et IV, dont les dispositions sont également applicables depuis le 1er juillet 2019.

Désormais, la majorité des allégations « sans » ou allégations similaires sont interdites, si :
• L’ingrédient concerné est interdit.
• L’absence de l’ingrédient n’est pas totale (ex : «sans formaldéhyde » alors que le produit contient un libérateur de formaldéhyde).
• Un ingrédient composant le produit cosmétique présente les mêmes risques que l’ingrédient ciblé par la revendication « sans ».
• L’allégation implique un message dénigrant (exemple de la mention « sans parabène », alors que certains parabènes sont considérés comme sûrs).
• Aucun élément probant n’est disponible pour justifier l’allégation.

D’autres allégations ont également fait l’objet de mise à jour, comme la mention « hypoallergénique ».

ARPP : https://www.arpp.org/nous-consulter/regles/regles-de-deontologie/recommandation-produits-cosmetiques-v8/#toc_0_9
Guide technique: https://ec.europa.eu/docsroom/documents/24847/attachments/1/translations/en/renditions/pdf


Back to news list